Avec Superlofts, un mode de vie hybride

A Amsterdam, aux Pays-Bas, Marc Koehler Architects (MKA) a livré Superlofts, une étonnant programme de logements conçu non pas avec mais par les futurs résidents. Un patchwork d’intention diverses que Marc Koehler a su canaliser pour des bâtiments au service de la communauté active qui les habite. Communiqué.

Chroniques d'architecture | 10 Avril 2018 | Traduction A.L.

S’essayant au mouvement de construction ouverte, Superlofts offre à ses résidents la liberté de concevoir et/ou de bâtir eux-mêmes leurs maisons ex nihilo, d’incorporer n’importe quelle fonction hybride, et de co-créer les espaces partagés, en tant que communauté.

Les bâtiments résilients peuvent s’adapter et évoluer dans une ville qui ne cesse de changer, ainsi que le style de vie de ses habitants. Malheureusement, comme les vieux bâtiments deviennent obsolètes, l’espace est gâché ou peu utilisé. Par exemple, aux Pays-Bas, le nombre de bâtiments vacants est estimé être cinq fois supérieur au nombre de bâtiments construits annuellement. De plus, les bâtiments qui ne peuvent pas être rénovés sont démolis, créant ainsi énormément de déchets et de pollution.

Les estimations indiquent que les bâtiments sont responsables de 36% des émissions de CO², et de 40% de la consommation d’énergie dans l’UE. Superlofts suit l’approche “Open Building”, utilisant un cadre flexible et ouvert, qui s’adapte aisément aux cycles changeants d’usages et aux maintenances, afin de faciliter une manière de bâtir qui soit résistante.

Les bâtiments sains ont fait leurs preuves, avec des résidents plus heureux et des villes plus saines.

Son système de construction peut être mis à jour dans des cycles indépendants afin de faciliter un cycle court de recyclage des matériaux sans pour autant détruire le bâtiment. Par exemple, le squelette peut être utilisé indéfiniment, les façades mises à jour tous les 25 ans, les installations (systèmes HVAC) chaque décennie, et les intérieurs tous les cinq ans. Chaque système peut être réutilisé ou recyclé, puisant dans l’économie circulaire émergente.

Superlofts promeut une haute qualité de vie, très demandée par les résidents urbains aujourd’hui. En tant que bâtiment sain, il est construit avec de l’énergie verte, des matériaux renouvelables, des installations à faible consommation. Ses intérieurs de qualité sont naturellement climatisés, illuminés, et sont décorés par des plantes. Les bâtiments sains ont fait leurs preuves, avec des résidents plus heureux et des villes plus saines.

Superlofts attire une communauté grandissante d’individus, ayant des mentalités créatives etentrepreneuriales, qui vivent des vies hybrides avec une demande spécifique en terme d’espace. Les possibilités de combiner une maison avec un bureau ou un atelier, un studio ou une cuisine commerciale, sont restreintes dans un logement conventionnel : la toile vierge proposée par Superlofts rend possibles ces styles de vie hybrides.

Cinq Superlofts ont été achevés à Amsterdam et Utrecht, et des projets à Groningen, Amsterdam et Delft sont en cours de construction. Des sites dans sept villes internationales sont recherchés.

Une structure ouverte et flexible

Une base en béton préfabriqué fournit un cadre de 3 à 6m de hauteur et ces larges modules peuvent être assemblés en maisons, gratte-ciel ou maisons de ville. Les propriétaires, ou résidents, ajoutent ensuite leur intérieur dans ces volumes bruts, avec une totale liberté de customiser, façonner, et de les faire évoluer selon leurs styles de vie uniques et leurs exigences. Le logement devient plus abordable et mieux adapté quand les propriétaires se chargent de leur propre intérieur.

Des noyaux de services centralisés permettent une certaine flexibilité puisque les cuisines et salles de bains peuvent être placées n’importe où. Une façade intelligente en aluminium incorpore un capteur de CO², la ventilation, l’ombrage, le drainage, des écrans pour l’intimité, et de larges balcons en une seule unité modulable. De conception passive, les façades en verre font que l’intérieur est inondé de lumière naturelle et laisse passer la lumière du soleil en hiver pour réchauffer l’intérieur.

Des sols efficaces économisent 20% de l’espace de circulation grâce au loft à double étage, qui nécessite seulement des arrêts d’ascenseur alternatifs, et réduisent la hauteur du bâtiment de 25cm/étage, permettant l’addition d’un étage tous les 10 étages. Des mezzanines en bois lamellé-croisé suspendues offrent cette flexibilité et adaptabilité en permettant d’ajouter facilement des espaces – sans murs porteurs – ou de les enlever. Des vides généreux apportent la lumière jusque dans les espaces les plus profonds.

Mode de vie partagé / Mode de vie hybride

Superofts célèbre le loft comme un espace évolutif, à multiples usages. Ouverts, spacieux et lumineux, les lofts iconiques de SoHo étaient à l’origine conçus comme des entrepôts industriels, mais s’étaient révélés facilement adaptables avec le temps. Transformés par des artistes en espaces de vie et studios, ils furent plus tard convertis en appartements de luxe et en bureaux.

Le cadre ouvert de Studiolofts stimule des résidences hybrides comme un atelier d’artiste, un studio de cuisine, une brasserie, et divers bureaux, tous au sein du même bâtiment. Cela offre une riche diversité de type d’habitation, du studio petit compact à la suite de luxe, en passant par les unités personnalisables à un prix abordable. Ces modes de vie différents apportent une grande variété de résidents qui, ensemble, forment une communauté Superlofts dynamique.

Les espaces partagés et les installations sont centraux à la création de communautés actives et organisées, grâce auxquelles Superlofts vit. Chaque projet offre une sélection unique d’espaces collectifs comme des ateliers, des jardins urbains, des aires de jeux, des espaces de travail, des gymnases et des salons. Dans les projets coopératifs, les résidents forment une communauté soudée dès le début, choisissant ensemble ces installations et créant le bâtiment.

Superlofts, en tant que cadre adaptable, répond aux opportunités uniques de sites différents. Un rez-de-chaussée ouvert anime le quartier. En tant que villages urbains verticaux, Superlofts peut potentiellement contribuer à l’amélioration de l’habitabilité des villes, par exemple en activant des sites sous-utilisés en banlieue ou en offrant un logement à prix abordable.

Les communautés individuelles font partie d’un plus large réseau de Superlofts. Son ambition est d’établir une plateforme où les membres peuvent échanger, s’inspirer, et apprendre à propos de la conception d’un loft, des solutions faites maison, et des innovations intelligentes, ainsi que télécharger une bibliothèque d’éléments en 3D à imprimer eux-mêmes localement.

DesignSwirl Studio