Cet homme habite… dans un Boeing 727, en pleine forêt !

Vivre dans un Boeing 727, c’est possible ! Découvrez le petit cocon merveilleux que s’est aménagé cet ingénieur retraité de 65 ans.

Camelot Europe | 21 Sept 2018 | L. Amadei

Bruce Campbell, ingénieur à la retraite, a eu une idée aussi folle que fantastique. Pour environ 200 000 euros, il a racheté un vieux Boeing 727 qui n’était plus en capacité de voler depuis longtemps pour... y vivre dedans ! Et cela fait désormais 15 ans que Bruce profite des 100 m² de son logement pour le moins original !

Son dada : «sauver de vieux avions de ligne de la casse». C'est pour cela que Bruce Campbell, un ancien ingénieur électricien de Portland (Oregon), a transformé un Boeing 727 en maison, où il vit la moitié de l'année. Son prochain défi : acheter un appareil encore plus grand pour faire ses allers-retours au Japon, où il réside le reste de l'année.

A 65 ans, l'homme voulait mettre un peu de piment dans sa vie. Il avait d'abord pensé à construire, sur son terrain de dix hectares, une maison en conteneurs mais a ensuite trouvé beaucoup mieux ! Pour 200 000 dollars (près de 147 000 euros), il achète alors un avion destiné à devenir ferraille et l'aménage à son goût. Ses conditions de vie y sont plutôt spartiates: une douche de fortune, un canapé en guise de lit... Mais un habitat unique qui lui vaut désormais une certaine popularité. Le petit plus, le cokpit, où il se repose parfois, a été laissé intact.

«Je ne suis pas un extraterrestre»

Fier de son oeuvre, l'homme a même décidé de tenir un blog pour expliquer aux gens comment transformer un avion en lieu de vie, et pour lui permettre de converser avec d'autres adeptes de l'aéronautique... «Je pense que la plupart des gens sont obsédés par des choses étranges dans une mesure plus ou moins grande. C'est amusant », en a-t-il conclu.

Bruce Campbell, qui économise depuis longtemps, cherche à présent à acheter un Boeing 747, en capacité de vol cette fois, pour se rendre au Japon... «Je ne suis pas un extraterrestre, ni un androïde», prend-t-il le temps de préciser sur son blog. «Je suis juste un être humain ordinaire, avec beaucoup de faiblesses humaines ordinaires. Si je peux le faire, vous pouvez probablement le faire aussi.» Et d'expliquer comment prendre contact avec des compagnies aériennes pour trouver sa nouvelle habitation.