Christina, résidente Camelot Europe à Marseille

Christina, résidente Camelot Europe à Marseille, nous a permis l'espace d'un instant d'échanger avec elle sur son expérience de résidente temporaire. Interview...

Camelot Europe | 06 Avril 2018 | L. Avakian

Rencontre avec Christina, résidente temporaire Camelot Europe

Bonjour Christina, pourriez-vous vous présenter ?

Bonjour, donc j’ai 48 ans, je suis animatrice bien-être et j’habite à Marseille.

Comment avez-vous connu Camelot Europe ?

J’ai connu Camelot Europe en cherchant un logement, car avant j’habitais à Nice. J’avais un problème de logement, les propriétaires vendaient, j’étais donc amenée à rechercher
de nouvelles pistes. Je cherchais des projets de colocation et c’est assez paradoxal car en tapant « colocation à projet » sur internet je suis tombée sur Camelot Europe.
Cela m’a permis de tenter l’expérience, sans prendre de risques financiers.

Pourquoi nous avoir choisi ?

Je trouvais le concept intéressant, c’est-à-dire le fait de débloquer des locaux pour permettre à toute personne de trouver un logement. Ensuite, économiquement parlant, je trouve que c’est une solution relativement accessible. Je me suis dit que ça pourrait créer une mixité sociale inattendue et différente de la colocation classique.

MIXITE                   ACCESSIBILITE                    CONFIANCE

Comment décririez-vous votre mode de vie ? Vous plaît-il ?

Actuellement j’avoue vivre dans un luxe incroyable. Je suis super contente tous les matins de voir les montagnes, d’être dans un espace calme, arboré et dégagé. J’ai également un petit espace extérieur exposé plein sud. De plus, il y a une salle de bain dans la chambre et j’ai la chance de loger dans un quartier où je n’aurais pu habiter si cette opportunité ne s’était pas présentée à moi.

Comment résumeriez-vous votre parcours chez Camelot Europe ?

Plutôt bien, car il y a des propositions régulières, parfois une réactivité un peu lente mais un contact assez facile avec l’équipe. Il y a quand même des gens bien intentionnés, bienveillants, qui font bien leur travail.

D’après vous, pourquoi notre entreprise se nomme Camelot Europe ?

Je dirais que c’est par rapport à l’histoire du roi Arthur tout simplement. Cela part d’un château et c’est assez marrant. Il y a le fait d’habiter dans des endroits atypiques ayant servis de bureaux ou autres.

Si vous deviez décrire Camelot Europe en quatre mots ?

Je dirais, projet, opportunité… là je suis un peu tiraillée entre mon mythe et la réalité (sourire). Je pourrais dire également rencontre. Ensuite, pas une légèreté, mais quelque chose qui permet de ne pas s’alourdir, on va dire la mobilité. Finalement, nous sommes assez indépendants et légers.

Merci Christina pour cet échange, et on te souhaite bonne continuation !

DesignSwirl Studio