Logement temporaire : habiter dans des bureaux

Cela s’appelle de la protection par l’habitation. Depuis quelques mois, des résidents temporaires vivent dans les anciens locaux de GDF, boulevard Duchamp à Alençon.

Logement temporaire : habiter dans des bureaux

Habiter une chambre de 10 à 60 m2, pour un coût de 100 à 200 € par mois. Imbattable ! Ce bon plan, une poignée de « résidents temporaires » en bénéficient à Alençon. Depuis septembre dernier, l’ancien bâtiment GDF du boulevard Duchamp accueille, au rez-de-chaussée, ces colocataires d’un nouveau genre.

Ce système de « protection par l’habitation », c’est l’entreprise Camelot qui le développe en France depuis 2011. Objectif : installer, pour un temps donné, des habitants dans des bâtiments vides, afin d’éviter le squat, les dégradations ou les vols.

En tout, neuf chambres sont proposées à la location dans les 800 m2 du rez-de-chaussée. Actuellement, deux chambres sont disponibles. Informations auprès de cameloteurope.com

Source : Ouest France