Reponse à tout - Alternative au logement: la location de bureaux ou anciennes écoles

La société néerlandaise Camelot Property compte s'étendre en France. Elle vise à loger temporairement des personnes à moindres frais, dans des bâtiments provisoirement innocupés.

Reponse à tout - Alternative au logement: la location de bureaux ou anciennes écoles

La société néerlandaise Camelot Property compte s'étendre en France. Elle vise à loger temporairement des personnes à moindres frais, dans des bâtiments provisoirement innocupés.

Pour le propriétaire, la présence de résidents temporaires permet de préserver les lieux des squatteurs, du vandalisme ou encore d'accidents de fuites d'eau ou d'incendies. L'autre avantage est que, lorsqu'une équipe de gardiens coûte jusqu'à 150 000 par an au propriétaire, ces résidents lui en rapportent 500 par mois. De plus, la faible présence humaine permet de limiter les charges en eau, éléctricité et chauffage.

Toutes sortes de bâtiments entrent dans les critères de séléction de Camelot Property. Ainsi, les résidents peuvent être logés dans des bureaux, des anciennes casernes, des châteaux, des écoles ou encore des maisons de retraite.